L'avocate et les personnes

Le droit distingue les personnes physiques (les individus) et les personnes morales (sociétés, associations, collectivités territoriales, établissements publics etc...). 

 

Le cabinet s'adresse aussi bien aux unes qu'aux autres dans ses divers domaines d'intervention, que ce soit en droit des sociétés et des groupements, droit commercial, droit de la propriété intellectuelle et de la concurrence déloyale, ou encore en droit de la presse et en droit pénal.

 

Votre avocate veille à la qualité du contact humain avec les personnes qu'elle assiste, qui est une condition essentielle de la pertinence et de l'efficacité de cette assistance. Votre avocate ne peut en effet vous conseiller, ni vous défendre utilement sans cet échange et cette collaboration.

 

 

 

 

 

 

 

De plus, les personnes morales, si elles sont appréhendées distinctement en tant que telles par le droit, restent bien évidemment incarnées, animées et exprimées par des personnes physiques.

 

L'entreprise peut même se confondre avec l'individu dans la réalité et à des degrés divers sur le plan juridique : artisan, professionnel libéral, associé unique ou quasi-unique gérant, auto-entrepreneur, créateur d'entreprise. Le cabinet intervient auprès de ces acteurs économiques, y compris pour les aider à discerner les enjeux et les difficultés résultant de cette confusion : interactions entre la vie personnelle (ex. mariage) et la vie professionnelle, risque de confusion des patrimoines professionnel et personnel etc...

 

Mais encore en ce que l'individu, s'il est une force de travail, est également une force de création : auteur signalé par l'empreinte de sa personnalité, inventeur. Le cabinet intervient également à ses côtés pour faire valoir ou protéger sa création.

Enfin, et depuis l'origine de son activité le cabinet et votre avocate interviennent auprès des personnes quand le noyau dur de la personnalité est en cause :

-  dans le cadre de poursuites pénales, lorsque la personne est poursuivie ou victime ; 

- dans les cas d'atteinte aux droits dits de la personnalité : droit à l'image, droit au respect de sa vie privée, libertés et autres droits fondamentaux, droit de la presse.

 25, rue de la châtaigneraie, 78720 Senlisse   -   T/F 01 30 52 57 39   -   P 06 79 61 17 03    -    avocate@victoireboccara.fr